La famille de Lucien Clergue est en deuil et vous remercie pour toutes vos manifestations d'amitié, d'affection et de soutien.
La cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 21 Novembre à 15 heures en la primatiale Saint Trophime, Place de la République à Arles.
Vous pouvez adresser vos courriers à la Famille Clergue, 17 rue Aristide Briand, 13200 Arles

 

Lucien Clergue est né à Arles en 1934. Il apprend le violon avant de se consacrer entièrement à la photographie. Ses premiers travaux sont marqués par la mort, les bombardements, il photographie les charognes des bords du Rhône, les corridas. Puis ce sera les nus de la mer, les paysages de Camargue et les éléments qui la compose: l’eau, le sable, les herbes, les signes du vent. Ses rencontres avec Cocteau puis avec Picasso en 1953 seront décisives. Une amitié très forte liera les deux hommes jusqu’à la disparition du maître en 1973. Cocteau s’inspirera des photos de gitans de Clergue pour décorer la Chapelle de Villefranche. Picasso illustrera le livre Corps Mémorable. Toute la vie de création artistique du photographe est alimentée par ses amitiés avec le monde artistique. Il découvre et lance le gitan Manitas de Plata avec qui il fera le tour du monde. Il côtoie des écrivains tels que Saint John Perse, Michel Tournier, des artistes de son temps, monde qu’il photographie régulièrement. En 1969, il crée les Rencontres Internationales de la Photographie. Il a publié plus de 75 livres, réalisé une vingtaine de courts et moyens métrages. Ses œuvres figurent dans les collections des plus grands musées. Il est le premier photographe a entrer à l'Académie des Beaux Arts. Il est représenté par la Galerie Patrice Trigano à Paris.